Page d'accueil » La boîte à Souvenirs » Le Cheshire Cat & moi » Critiques de l'album dans les médias
Critiques de l'album dans les médias [message #485014] jeu., 05 novembre 2009 11:51 Message suivant
Tine
messages : 8459
Inscrit(e) : février 2003
Aux filles de l’eau
Strange infatuation
Dans ce thread seront regroupées toutes les critiques faites par les médias concernant "Le cheshire cat & moi".

Pour discuter de ces critiques, rendez-vous dans "Ils citent Nolwenn".

Critique du site Purepeople.com:

index.php?t=getfile&id=29863&private=0


"Where in Fucktopia are you ?” ~ Debra Morgan
Re : Critiques de l'album dans les médias [message #488815] dim., 22 novembre 2009 11:10 Message précédentMessage suivant
*Modérateurs*
messages : 1152
Inscrit(e) : novembre 2009
Juste pour me souvenir
Modérateurs
Citation :


Chronique de Le Cheshire Cat et Moi

Le Chat du Cheshire n’est pas qu’un exercice de prononciation : dans l’imaginaire de l’écrivain britannique Lewis Carroll, créateur d’Alice au pays des merveilles, ce félin-là est une drôle de bestiole, qui disparaît progressivement en guise de révérence, ne planant in fine dans l’éther que par le souvenir de son sourire (un chat sans sourire, certes, mais un sourire sans chat...).

De même, Nolween Leroy avait disparu depuis près de quatre années (tout du moins des presses à disques), et nous conservions le souvenir de sa voix flûtée mais également puissante, de sa beauté gracile, et de l’alibi en creux qu’elle fournissait, par son talent, à quelques univers, aussi impitoyables que télévisuels. C’est juste à l’instant où l’on finit par convenir que tout cela fait un peu court pour passer l’hiver, que nous parvient le troisième album de la jeune dame.

Enregistré en Suède ou dans les Îles Féroé (et autres lieux improbables), le disque est placé sous la houlette de Teitur (star de l’archipel indiqué ci-dessus), auquel il suffit d’un duo avec la chanteuse (« You Get Me ») pour définir ses options esthétiques. Le Cheshire Cat et Moi sera élégant, fragile, délicat, et mélancolique. Et dégraissé de toutes ces lourdeurs instrumentales, qui plombent généralement la variété de grande consommation. De même, les musiques – pour la plupart composées par Rupert Hine, petit prince de la new wave – prennent leurs quartiers dans des climats impressionnistes, qui ont tout à faire avec la sensibilité, et rien avec la facilité.

On s’empressera d’ajouter qu’on peut croiser au gré de ces onze mélodies (dont trois partitions dans la langue de Shakespeare et John Lennon) des compagnons de route d’Antony and the Johnsons, de The Raveonettes, de Björk, ou de Goldfrapp (la harpiste Ruth Wall, et ses notes en suspension), et on fermera le ban avec déterminisme. Parce que la dame a changé, elle qui se voit à travers la palette de son ami illustrateur du livret Thomas Jacquet, en cheveu, regard d’un gris insondable et bouche écarlate, petite fille tellement désireuse de plonger dans le ravin des premières aventures. Et car cet album est, avant tout, celui de Nolwenn Leroy (écrit par, proclame fièrement le livret), qui tient dans un équilibre rare (une main de sensualité dans un gant de distance) les harmonies, les histoires, et les mots susurrés.

Même le titre le plus facile de la sélection, et premier single (« Faut-il, faut-il pas ? ») n’échappe pas à la règle de ces options artisanales de petit maître, penché avec attention sur son pupitre. La jeune femme a prouvé qu’elle était doté d’une sacrée voix (bon, ça, c’est fait), et d’un non moins sacré caractère (bon, ça...), lui permettant de résister à la pression du business : aujourd’hui, elle devient artiste, authentique et totale, générant ses propres univers à l’instar des plus grands. Et on est bien content d’être là pour l’entendre.

Christian Larrède





Chronique de Le Cheshire Cat et Moi par Christian Larrède


Pour discuter de l'article RDV ici => http://forum.nolwenn.org/index.php?t=msg&goto=488811& ;rid=6620&S=00178dea8a9f532cdc85c89e91be6c13#msg_488811
Re : Critiques de l'album dans les médias [message #488871] dim., 22 novembre 2009 13:13 Message précédentMessage suivant
*Modérateurs*
messages : 1152
Inscrit(e) : novembre 2009
Juste pour me souvenir
Modérateurs
index.php?t=getfile&id=29912&private=0

http://musique.sfr.fr/mag/article/chronique/nolwenn-leroy-le -cheshire-cat-et-moi

Pour discuter de l'article RDV ici => http://forum.nolwenn.org/index.php?t=msg&th=20846&st art=0&rid=6620&S=ff7d1a802b83cf7e0dc554a60bffdd6e
Re : Critiques de l'album dans les médias [message #497667] mar., 15 décembre 2009 11:47 Message précédentMessage suivant
prue n'est pas connecté prue
messages : 19
Inscrit(e) : décembre 2009
Situation géographique : antony
À la vie à la mort
Très bel article sur Nolwenn sur le site du Figaro :
index.php?t=getfile&id=30293&private=0
http://www.lefigaro.fr/musique/2009/12/15/03006-20091215ARTF IG00423-nolwenn-leroy-affranchie-.php


Rendez-vous ici pour en discuter : http://forum.nolwenn.org/index.php?t=msg&th=21130&st art=0&rid=6620&S=13c74e5b3d8fc274dfee364ad58174c0


[
Edit : Ajout de l'article + Lien]

[Mis à jour le : mar., 15 décembre 2009 14:31] Par un modérateur


Don't be scared to fly alone, find a path that is your own
Love will open every door it's in your hands, the world is yours
Don't hold back and always know, all the answers will unfold
What are you waiting for, spread your wings and SOAR by Aguilera
Re : Critiques de l'album dans les médias [message #497688] mar., 15 décembre 2009 14:32 Message précédentMessage suivant
*Modérateurs*
messages : 1152
Inscrit(e) : novembre 2009
Juste pour me souvenir
Modérateurs
Citation :

lundi 14 décembre 2009
2009 - Nolwenn Leroy - Le Chesire Cat & Moi - Review - Chronique d'une artiste désormais voluptueuse

Si vous me permettez Nolwenn Leroy, je vous tutoierai dans le cadre de cette chronique qui s'adresse certes à mes lecteurs mais également à vous dans le cas de figure où vous me lieriez. Le vouvoiement étant un peu trop solennel à mon goût pour cause de dévergondage récent Wink Je suis tombée en émoi dès la première note que tu as balancée lors de la très pénible seconde saison de la Star Académie en 2002 (il y en t' il eu qui une seule qui n'était pas pénible finalement ?) ta voix précise, puissante et délicieusement surannée a percé mon coeur, tu ess sans doute la seule avec Julien Doré à m'avoir vraiment touchée après le visionnage de centaines d'heures inutiles de télé réalité musicale. Certains de mes lecteurs vont sans doute se demander : Mais pourquoi parler d'elle ? Parce que les coups de foudre ne se décident pas. Je te trouve sublime physiquement et vocalement Nolwenn, tu possèdes une grâce et une classe incroyables et même si tes détracteurs sont nombreux, le seul défaut que je peux t'attribuer est que pendant de nombreuses années tu t'es trop écoutée vocalement, on (nous ?) sentais toujours que tu voulais trouver la note parfaite pour être la plus parfaite possible sans me (nous) laisser deviner tes failles.

Ton premier album Nolwenn sorti en 2003 relève de la variété pure, de l'artillerie lourde qui laisse songeur, je l'ai écouté, j'en suis sortie à peine vivante mais j'ai continué à croire en toi et ton potentiel énorme. J'ai eu raison, tu as remis le couvert avec comme associé un Laurent Voulzy (déjà présent sur la track Suivre Une Etoile de son premier opus) en très grande forme sur Histoires Naturelles (2005), j'ai vraiment beaucoup aimé cet album assez naïf mais original et frais (je n'ai pas fini de fredonner Nolwenn Ohwo, Le Rêve des Filles et J'aimais Tant l'aimer). Confirmation de ce nouveau tournant musical avec l'excellent Live : Histoires Naturelles Tour (Olympia 2006) que j'ai osé chroniqué déjà ici. Pour ce troisième album Le Cheshire Cat et moi (sorti 4 ans après ton dernier opus studio) tu as voulu changer résolument de cap en mettant sur pieds un projet acoustique (en partie en anglais, langue dans laquelle tu t'es toujours montrée à l'aise) qui mette en évidence les subtilités de ta voix ; tu as trouvé en l'artiste Teitur (il vient des îles Féroé au Danemark), un excellent réalisateur de tes désirs mais pas seulement. D'autres artistes comme les co-auteurs Jonatha Brooke, Michelle Featherstone ou encore Ruth Wall le harpise de Goldfrapp et Nico Mulhy (arrangeurs de cordes pour Antony and The Johnsons, etc.) t'ont prêté main forte (et un belle crédibilité) pour afin de donner le plus bel aspect possible à ton album.

Je dois tout de même être honnête, j'étais anxieuse avant l'entrée en matière de ton premier single Faut-il, Faut-il Pas ? issu du nouvel opus. J'ai eu quelques sueurs avant de le découvrir et d'adhérer totalement à ton nouvel univers fantasque (même si toujours relativement sage) d'une Alice qui ne se trouve plus vraiment aux pays des merveilles. Cependant, le premier single ne m'a pas vraiment préparée aux volutes sensuelles de l'ensemble de l'album. Ta voix est à peine reconnaissable sur l'intro de Le Cheshire Cat, j'ai bien vérifié si l'album dans mon lecteur c'était bien le bon. Ensuite, j'ai écouté le reste du morceau consciencieusement. Pop de chambre dreamy, cette ouverture est absolument savoureuse et raffinée, que de belles cordes également qui chatoient mes oreilles. Un pur moment de ravissement. Faut-il, Faut-il Pas ? semble être le dernier prolongement possible avec Histoires Naturelles de par l'usage de sifflements ludiques et son rythme entraînant. Et puis, ta voix semble si délicate, fraîche et légère, tout ce que j'aime. Un bijou de pop française. L'ambiance ludique semble retombée avec la charmante ballade mélancolique Mademoiselle De La Gamelle. La forêt de Brocéliande ne semble plus si lointaine. Qu'il est plaisant de t'écouter en anglais, la pop soul de Feel Good, ma première chanson favorite de l'album est une merveille de douceur et de suavité. Peut être encore plus fort, la pop alternative de Cauchemar reste sans doute ma chanson préférée. A la fois sombre (dans ses versets) et lumineuse dans son refrain, un morceau à écouter d'urgence. Valse Au Sommet est une lullaby enchanteresse comme j'ai souvent souhaiter que tu chantes. Que du bonheur à l'écoute de ta voix. Et que dire du très sensuel Parfaitement Insaisissable capable même de plaire à tes détracteurs. L'instrumental est sublime de même que ta voix vectrice d'émotions sincères avec la maturité. L'envoûtement persiste de la plus charmante façon avec le vaporeux You get Me. Textile Schizophrénie est légèrement plus enlevé que les pistes précédente avec une Nolwenn jouant davantage sur les aigus. La naïveté et la douce mélancolie de Amis de Jours de Pluie en font une oeuvre très attachante et attendrissante. Très féminin et élégant. Safe & Sound clôture l'album sur une lullaby aérienne somptueuse.

Un troisième album studio, une réussite totale pour ce nouvel univers musical feutré et très élégant. A noter, la production et les arrangements de cordes sont superbes et la voix de Nolwenn toute en subtilité et raffinement. Tu vois Nolwenn, je t'apprécie tant que j'ai acheté la version avec les deux bonus tracks le pop vintage sixties Ici C'est Moi Qui Commande et le bel acoustique Aucune Idée. Je ne les regrette pas mes 5 euros en plus.

Publié par saab à l'adresse 10:10
Libellés : Best Of 2009, Nolwenn Leroy, Reviews


http://withmusicinmymind.blogspot.com/2009/12/2009-nolwenn-l eroy-le-chesire-cat-moi.html


Rendez-vous ici pour en discuter : http://forum.nolwenn.org/index.php?t=msg&th=21128&st art=0&rid=6620&S=13c74e5b3d8fc274dfee364ad58174c0

[Mis à jour le : mar., 15 décembre 2009 14:32]

Re : Critiques de l'album dans les médias [message #497689] mar., 15 décembre 2009 14:34 Message précédentMessage suivant
*Modérateurs*
messages : 1152
Inscrit(e) : novembre 2009
Juste pour me souvenir
Modérateurs
Critique des sorties de la semaine :

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/culture/20091210.FAP 7272/les_sorties_disque_de_la_semaine.html

Citation :

Nolwenn Leroy: "Le Cheshire Cat et moi" (Mercury). La gagnante en 2002 de la deuxième édition de la "Star Academy" sur TF1 poursuit sa mutation au risque de perdre une partie de ses premiers fans. On est très loin en effet de "Cassé" où elle mettait en avant sa voix forte. Elle en utilise maintenant de plus en plus toutes les nuances, tout en douceur. Après son second disque, "Histoires naturelles" réalisé avec Laurent Voulzy, elle peaufine son univers, sous la houlette cette fois du scandinave Teitur, orfèvre d'une pop-folk élégante. Elle nous plonge dans un univers surréaliste, un peu candide où plane l'ombre de d'écrivain et photographe britannique Lewis Carroll, créateur notamment d'Alice au pays des merveilles et du fameux chat du Cheshire. Le disque compte huit titres en français, trois en anglais (dont le duo "You Get Me" avec Teitur). Les chansons sophistiquées, souvent mélancoliques laissent une large place aux instruments acoustiques cordes, claviers, mais aussi à la harpe. Le premier single "Faut-il, faut-il pas?" ne déroge pas à cette règle. Le sensuel "Parfaitement Insaisissable" définit assez bien ce nouveau disque.


Rendez-vous ici pour en discuter : http://forum.nolwenn.org/index.php?t=msg&th=21089&st art=0&rid=6620&S=13c74e5b3d8fc274dfee364ad58174c0
Re : Critiques de l'album dans les médias [message #517302] mer., 09 juin 2010 09:53 Message précédentMessage suivant
momone n'est pas connecté momone
messages : 4936
Inscrit(e) : mai 2004
Situation géographique : allier
Limitless
weeze Sur France Bleu hier soir suivre une étoile et Evelyne Adan a dit quelle aimais beaucoup Nolwenn !!Merci a Elle bravo


NOLWENN une étoile
http://www.artmajeur.com/simonepuybaret
http://www.artmajeur.com/brigittebouron
Re : Critiques de l'album dans les médias [message #573121] dim., 13 novembre 2011 02:22 Message précédent
ANHIA
messages : 1143
Inscrit(e) : février 2008
Situation géographique : AIX EN PROVENCE
Juste pour me souvenir

Je le trouvais beau son album, évidemment ils l'ont ignorés pourtant il était bien écrit.


Il n'y a pas de musique plus agréable que les variations des airs connus.
Fil précédent :Recherche "le cheshire & moi" version DVD collector
Fil suivant :Où écouter, télécharger, acheter l'album ?
Aller au forum :
  


Heure Actuelle: jeu. avril 26 15:16:15 CEST 2018

Temps total utilisé pour générer la page: 0,01276 seconde(s)
.:: Nous contacter :: Page principale ::.

Powered by: FUDforum 2.7.2.
Copyright ©2001-2004 FUD Forum Bulletin Board Software